BiBBleFREE

Le fichier fstab.

jeudi 23 avril 2009 par bibblefree

Les règles de syntaxe du fichier sont les suivantes : une ligne par système de fichier, chaque ligne devant contenir dans l’ordre les informations suivantes séparées par au moins un espace.

  1. l’emplacement physique du système de fichiers : /dev/partition pour une partition physique
  2. le point de montage (le répertoire doit exister)
  3. le (ou les) type de système de fichiers (swap, ext3, vfat, ntfs, nfs, iso9660et udf pour les cd et dvd), auto pour autodétecter
  4. les options de montage, séparées par des virgules
    • ro pour monter le système de fichiers en lecture seule
    • rw pour monter le système de fichiers en lecture-écriture
    • noauto pour que le système de fichiers ne soit pas monté au démarrage (option contraire : auto)
    • user pour un utilisateur puisse monter et démonter le système de fichiers et pas seulement le root (option contraire : nouser)
    • exec pour permettre l’exécution de binaires (option contraire : noexec)
    • uid, gid et umask pour définir des permissions pour l’ensemble du système de fichiers
    • defaults pour les options par défaut (notamment rw, exec, auto et nouser)
    • sw pour les systèmes de swap
  5. la valeur 1 si le système de fichier doit être sauvegardé ou la valeur 0
  6. la priorité pour la vérification des systèmes de fichiers par fsck au démarrage quand cela est nécessaire : la partition racine doit avoir la plus grande priorité (valeur 1), les autres doivent avoir une priorité inférieure (valeur 2). Les systèmes de fichiers qui ne doivent pas être vérifiés auront la valeur 0.

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2214 / 0

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Linux  Suivre la vie du site Debian.

© 2007 -2012 BiBBleFREE